Menu_fleche_noir

La séance du dimanche

Un grand film à partager en famille !

Le Géant de la steppe (Ilia Mouromets) | Alexandre Ptouchko

1956. URSS. 100 min. Couleurs. 35 mm. VF.
Avec Boris Andreev, Andrei Abrikossov, Eva Michkova
Combats homériques, preux chevaliers, fragile princesse, méchants envahisseurs et, clou du spectacle, l’apparition de Gorynych, un dragon à trois têtes qui n’est pas sans rappeler son homologue nippon, Godzilla. L’aventure, adaptée par le Walt Disney soviétique d’un chant épique russe, d’Ilia Mouromets volant au secours d’une Kiev menacée par des hordes de barbares…
Dès 8 ans

> Dimanche 29 novembre à 16h

· · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · ·

Mise à sac | Alain Cavalier

1967. France / Italie. 91 min. Couleurs. 35 mm.
Avec Michel Constantin, Daniel Ivernel, Franco Interlenghi, Paul Le Person, Irène Tunc

Adapté par Alain Cavalier et Claude Sautet, éclairé par Pierre Lhomme, avec Michel Constantin qui porte sur sa gueule l’image du dur old school du polar français. N’en jetez plus. Un film de casse mené minutieusement comme Jacques Becker avait creusé son Trou. Un petit régal. Edgar, un cambrioleur du dimanche, monte un coup improbable avec des professionnels de la profession. Le casse du siècle. Leur plan : s’emparer littéralement d’une petite ville pour la piller. Une véritable opération militaire digne d’un putsch. Un hold-up qui pourrait être révolutionnaire. Mais d’autres motivations animent Edgar, ni politiques ni pécuniaires, et elles pourraient mettre en péril l’entreprise…

Séance présentée par Éric Libiot

En partenariat avec Polars sur Garonne à l’occasion des 70 ans de la Série Noire

> Dimanche 25 octobre à 16h

Blanches colombes et vilains messieurs (Guys and Dolls)

Joseph L. Mankiewicz
1955. États-Unis. 150 min. Couleurs. Numérique DCP. VOSTF.
Avec Frank Sinatra, Marlon Brando, Jean Simmons, Vivian Blaine

Nathan est dans les jeux. Il organise des parties de dés clandestines. Mais les temps sont durs et « logé » par la police, il lui faut trouver une nouvelle planque pour son business. Sauf qu’il n’est pas en fonds. Aussi lance-t-il un pari à Sky, un joueur invétéré dont la réputation de séducteur n’est plus à faire : emmener dîner une femme à la Havane le soir même. Une jeune femme qui travaille pour l’Armée du Salut par exemple. Pari tenu. Marlon Brando dans le rôle principal d’une comédie musicale, il fallait oser. D’autant que Sinatra, qui convoitait le rôle, le prit en grippe dès le départ. Mais le sex-symbol alors en pleine gloire tenait à en remontrer à The Voice. Duel en chansons de deux légendes qui se détestaient.

> Dimanche 20 septembre à 16h